« je vais rester »

Histoire d’une modeste victoire du yoga

Cette semaine, un matin, un cours parmi d’autres.
Une personne en vacances qui n’avait pas vraiment prévu d’essayer le yoga, mais se retrouve là.
Me demande combien de temps dure le cours,
« 1h15 »
Hésitations. « J’ai un planning chargé, quelque chose de prévu après… »
« Comme vous voulez »
« Finalement je viens mais je voudrais partir 15mn avant la fin, ok? »
« Ok. Je vous ferai signe et vous partirez tranquillement. »

le cours se déroule. Un peu genre moelleux au coeur fondant me semble-t-il : ca bouge mais ça reste toujours tout doux tout rond.

18 mn avant la fin du cours, à la fin d’une posture, je me penche et à voix basse « Il est presque 10h00, Je vous propose de ne pas faire la posture suivante et de vous reposer 2mn avant de par…. »
« Je vais rester » Beau sourire.

Elle est restée. Plutôt que de survoler deux activités, s’est posée, a apprécié de terminer ce qui avait été commencé, et a profité de la suite de sa journée.

Petite victoire du yoga. Bonheur modeste du professeur.Illustration : Lolita Séchan, Tout le Monde Devrait Rester Tranquille près d’un Petit Ruisseau, chez Actes Sud

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager avec vos contacts.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

Articles similaires

« je vais rester »

Histoire d’une modeste victoire du yoga Cette semaine, un matin, un cours parmi d’autres.Une personne en vacances qui n’avait pas vraiment prévu d’essayer le yoga,

Lire l'article

Commentaires

Aucun commentaire enregistré. Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Pour suivre toute l'actualité Happyoga et l'arrivée de nouveaux articles sur le blog, une seule solution :

Rejoignez la newsletter Happyoga !

* Champ obligatoire