Allez, hop, optimisme!


« A quelque chose, malheur est bon »

En pleine lutte contre le coronavirus, j’ai d’abord une pensée pour les malades, et une pensée pour les soignants. Après avoir discuté avec quelques uns d’entre eux, je suis remplie de gratitude et de reconnaissance.
Puis une pensée pour tous les autres qui, en respectant le confinement, font leur part pour le bien collectif.
Si je ne peux assurer les cours de yoga qui sont, bien sûr, annulés jusqu’à nouvel ordre, je souhaite partager mon optimisme chevillé au corps et à l’âme, cet optimisme qui m’a inspiré le nom de mon entreprise (Happyoga!) après une discussion avec mon maître de yoga. 
Dans cette période singulière, nous pouvons être touchés par la tristesse des événements, et y voir les côtés positifs :
Les eaux de Venise se peuplent de poissons,
Les dauphins curieux reviennent dans le port de Cagliari,
Les parents redécouvrent leurs enfants, Depuis sa fenêtre ou son jardin, chacun découvre un nouveau paysage sonore,
On prend le temps de lire, d’appeler des amis lointains,
Et vous, à quelle chose ce malheur est-il bon?

coronavirus optimisme a quelquechose malheur est bon

(photo, un végétal à la fois piquant et doux, selon sous quel angle on le touche)

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager avec vos contacts.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

Articles similaires

“Mais le yoga c’est quoi en fait???” (parce qu’il y a des gens qui ne savent pas ce qu’est le yoga. Ce sont ceux qui

Lire l'article

Commentaires

Aucun commentaire enregistré. Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Pour suivre toute l'actualité Happyoga et l'arrivée de nouveaux articles sur le blog, une seule solution :

Rejoignez la newsletter Happyoga !

* Champ obligatoire

Vous souhaitez être appelé ?

Nous vous rappelons gratuitement et le plus rapidement possible.

* Champ obligatoire